L’USD en hausse OU en baisse ; les données sur l’emploi au Canada

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Taux à partir de 05:00 GMT

Le marché actuel

Remarque : le tableau ci-dessus est mis à jour avant la publication de l’article, avec les dernières prévisions consensuelles. Cependant, le texte et les graphiques sont préparés à l’avance. Par conséquent, il peut y avoir des écarts entre les prévisions données dans le tableau ci-dessus et dans le texte et les graphiques.

Un vendredi tranquille.

Les données sur l’emploi au Canada sont généralement publiées en même temps que la masse salariale non agricole aux États-Unis, mais ce n’est pas toujours le cas, comme ce mois-ci notamment. L’emploi devrait augmenter de 70 000 postes, ce qui serait bien inférieur à la hausse stupéfiante du mois dernier, mais presque exactement aligné avec la moyenne mobile sur trois mois (72 000), ce qui, je suppose, est la façon dont de nombreux économistes font leurs prévisions. Le pays a un peu assoupli ses restrictions liées à la pandémie au cours du mois, de sorte qu’il devrait y avoir une certaine augmentation de l’emploi.

L’emploi au Canada a depuis longtemps dépassé le niveau d’avant la pandémie, mais n’a toujours pas rattrapé la tendance d’alors.

Le taux de chômage devrait baisser d’un cran.

C’est à peu près tout, en attendant le rapport sur les engagements des traders (CoT).

Lundi matin, la Chine annoncera ses données sur l’inflation. L’indice des prix à la production (IPP) est plus important pour nous que l’indice des prix à la consommation (IPC), car l’IPP de la Chine représente une grande partie des prix des biens importés de la plupart des autres pays, tandis que l’IPC nous renseigne principalement sur les prix des denrées alimentaires chinoises. L’IPP devrait continuer à baisser, ce qui est un bon signe dans l’ensemble, car cela laisse penser que les pressions sur l’industrie manufacturière chinoise ont atteint un sommet pour le moment.

Selon le baromètre des pressions sur les chaînes d’approvisionnement de la Fed de New York, le pire est derrière nous depuis longtemps en Chine, mais les pressions recommencent à augmenter. Je pense qu’elles devraient encore augmenter – ainsi que l’IPP en conséquence – à mesure qu’une part croissante du pays est à nouveau confiné en réponse au nombre croissant de cas de COVID-19.

Share.
คำเตือนความเสี่ยง: การเทรดฟอเร็กซ์/CFD และตราสารอนุพันธ์อื่นๆ นั้นมีการเก็งกำไรสูงและมีความเสี่ยงสูง การเปิดเผยข้อมูลความเสี่ยงทั่วไป